Mesmer

MESMER Franz Anton (1734/1715)

Médecin allemand. Il affirma avoir découvert le "magnétisme animal", fluide qu'il prétendait pouvoir diriger, communiquer par contact ou à distance, et dont il fit le remède à toutes les maladies.

Il connut quelques temps un vif succès à Paris, où les adeptes du mesmerisme constituèrent une véritable franc-maçonnerie et se regroupèrent en "société de l'harmonie".

Source : Le Petit Robert des Noms Propres 

Franz Anton Mesmer, qui publie en 1766 à Vienne De l'influence des planètes sur le corps humain, fut fortement influencé par les théories sur le magnétisme de ses prédécesseurs. Ce n'est qu'à partir de 1773, suite à une polémique avec le père jésuite Maximilian Hell à propos de l'utilisation thérapeutique de plaques aimantées inventées par ce dernier qu'il commence à utiliser le terme de magnétisme animal qu'il distingue du fluide magnétique minéral.

En 1777, il quitte Vienne en raison de la réaction de ses confrères médecins. Arrivé à Paris en 1778, il publie son Mémoire sur la découverte du magnétisme animal en 1779 avec le soutien de son disciple Charles Deslon (1750-1786). Les thèses principales de ce Mémoire sont les suivantes :

  • Un fluide physique subtil emplit l'univers, servant d'intermédiaire entre l'homme, la terre et les corps célestes, et entre les hommes eux-mêmes ;
  • La maladie résulte d'une mauvaise répartition de ce fluide dans le corps humain et la guérison revient à restaurer cet équillibre perdu ;
  • Grâce à des techniques, ce fluide est susceptible d'être canalisé, emmagasiné et transmis à d'autres personnes, provoquant des "crises" chez les malades pour les guérir.

En 1780, ayant plus de patients qu'il n'en peut traiter individuellement, Mesmer introduit la méthode de traitement collectif dite du "baquet". Les patients, reliés entre eux par des cordes, sont assis autour d'une caisse circulaire en bois de chêne, dont le dessus est percé de trous et de laquelle sortent des tiges en métal qui peuvent être en contact avec différentes parties malades du corps. Les magnétiseurs, quant à eux sont, armés d'une baguette de fer de dix à douze pouces.

Source : Wikipedia

 

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×